Le drame du textile chinois ou la faillite d’un modèle libéral européen aujourd’hui constitutionnalisé !

Publié le

« Ce n’est pas en constitutionnalisant des règles qui prouvent aujourd’hui leur inefficacité et leur perversité qu’on redressera l’Europe ! »

 

 

La fédération CGT textile, habillement et cuir estime que le boom des importations de produits chinois va entraîner une perte d’au moins 2.000 emplois par mois dans la branche en France, soit environ 24.000 en 2005, et a demandé à Bruxelles des mesures d'urgence.

 

Et pourtant, Bruxelles ne fait rien. Quatre mois après l’ouverture des marchés que la Commission a elle-même négocié, elle se contente de demander une enquête sur une « dizaine de produits » dont les conclusions seront connues dans deux mois et qui pourrait éventuellement avoir quelques effets concrets en septembre... Il sera déjà bien trop tard et c’est nettement insuffisant ! La situation est absolument catastrophique, et nous ne pouvons nous permettre de perdre autant de temps dans l’inaction !

 

Pourquoi l’Europe ne fait rien ? Tout simplement parce que c’est elle qui a décidé la brutale ouverture des frontières au textile chinois le 1er janvier 2005 ! Par dogmatisme idéologique, sans aucun souci du marché de l’emploi dans nos pays, la Commission européenne a accepté sans mot dire il y a dix ans dans le cadre de l’OMC la suppression des quotas à l’importation de textile chinois en Europe. Depuis des années, les professionnels du secteur, les syndicats, les employeurs ont eu beau prévenir la Commission des dangers de cette brutale ouverture des frontières, rien n’y a fait, celle-ci est restée arc-boutée sur sa décision et n’a rien anticipé ! On voit aujourd’hui le résultat de cet entêtement qui se poursuit puisque l’Europe refuse d’agir !

 

Cette terrible affaire ne nous étonnera pas. L’Europe est contaminée depuis des années par le virus libéral au point de se vouloir plus libérale que les libéraux (et oui, les Etats-Unis ont su pour leur part réagir rapidement face à l’invasion du textile chinois !). La Constitution qu’on nous demande de voter est un condensé absolument effrayant de tous ces dogmes libéraux dévastateurs pour nos économies et pour l’emploi : la « concurrence libre et non faussée » désormais érigée en « objectif » de l’Union (art 3), l’interdiction des aides d’Etat rappelée il y a quelques semaines par la Commission et gravée dans le marbre de la Constitution (art 279), la libéralisation à tout va (art 137 sur les services). Un cas unique au monde !

 

Nous vendre la Constitution européenne comme un rempart contre les effets de la mondialisation est donc une jolie farce ! Ce n’est pas en constitutionnalisant des règles qui prouvent aujourd’hui leur inefficacité et leur perversité qu’on redressera l’Europe !

Nous devons pouvoir retrouver une capacité de réaction face aux défis et menaces de la mondialisation. Pour cela, nous devons donc absolument rejeter un traité constitutionnel qui nous condamne à l’impuissance par dogmatisme idéologique, d’autant que nous en « prendrons pour 30 ans » comme nous le rappelle volontiers Valéry Giscard d’Estaing !

 

Le textile chinois n’est qu’un début. Demain, d’autres secteurs seront mis à genoux si nous ne réagissons pas rapidement et si nous acceptons de faire de la concurrence libre et non faussée l’alpha et l’oméga de notre action. En nous extirpant du carcan libéral, nous retrouverons des marges de manœuvre. Nous pourrons ensemble agir efficacement. Pour cela, remettons l’Europe à l’endroit, ne rééditons pas les erreurs du passé, disons NON le 29 mai ! Un NON de mouvement et de bon sens !

Publié dans Argumentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JMD 09/05/2005 11:27

Je souhaitez ajouter une autre reaction au post de Xavier:
- Vous mentionez la repercussion du prix en Angleterre; en effet plus le pays embrasse l'economie de marche et plus et les repercussion sont faites sur les consommateurs. je pense que cette reference va dans le sens de plus de concurrence.
- vous mentionez nos exportation en Chine en contrepartie de l'ouverture de nos frontiere. merci c'est exactement la raison pour laquelle tout le commerce international, les exchanges, sont positifs pour tous.
Quand je parlais de formatio je ne parle pas de recyclage dans la meme industrie mais de la capacite en general de notre a s'adapter au changements induits par les echanges internationaux. Il est evident que des gens perdent leur travail et c'est un drame, mais la capacite d'adaptation et de creation est la seule facon de recreer des emplois dans d'autres domaine.

JMD 08/05/2005 21:09

Cher Xavier,

Merci pour le references. je ne rgarde pas TF1 et ai Le Baron Selliere en horreur.
Je suis ancien prof d'economie a la fac.

Il est clair que je suis pour la liberalisation des echanges et que mon opinion est tres differente de la votre.
je me base sur le comportement individuel des personnes qui font jouer la concurrence tous les jours en choissant d'acheter la ou les produits ont le meilleur rapport qualite prix. tant qu'individuellement nous ferons ce choix, nous ne pouvons que nous rejouir de la baisse des couts de production...a condition que nous soyons suffisament flexibles pour nous adapter! C'est notre seule solution car on ne peut pas nier que le monde change.



Mais cela ne signifie pas l'exploitation des gens. Je suis par exemple pour le COMMERCE EQUITABLE qui pour moi est la preuve que l'organisation des echanges par le marche peut produire des resultats positifs pour tous.

Je reste aussi persuade que ce debat n'est pas lie a la constitution car si le non l'emporte on garde la partie III qui inclue tout ce que vous honissez

Xavier 04/05/2005 09:32

Lisez les références qui vous sont gentiement données: le canard enchainé souligne qu'en France, les consommateurs n'ont pas vus de baisse des prix dans le textile, alors que les commerçants ou leurs centrales augmentent leurs marges grâce au textile chinois. Le Canard indique qu'en Grande Bretagne, les baisses dans le textile ont en revanche été répercutées dans les magasins.

Par ailleurs, vous avez raison de souligner que cette libéralisation est prévue depuis une 10aine d'années, mais elle était bien sur souhaitée par les Européens afin qu'ils puissent en contrepartie exporter leurs produits industriels vers la Chine et son immense marché.
Croire qu'il suffit de reconvertir 2000 employés par mois pour les envoyer dans le textile haut de gamme, c'est se laisser abuser par le JT de TF1. Pensez vous raisonnablement que le textile français sauvera ses salariés et leurs familles en fabriquant des combinaisons de cosmonautes? dans la haute couture, à l'heure ou les grandes maisons se concentrent ou arrêtent la haute couture?
Enfin, "TOUT LE MONDE Y GAGNE: les travailleurs chinois" !!! arrêtez, j'ai mal aux côtes tellement je trouve cette blague excellente! On dirait du Ernest-Antoine Seillière de Laborde.

Cordialement,

Xavier

jmd 29/04/2005 17:31

Non seulement vous melangez les problemes, mais en plus vous tentez des raisonement simplistes sur des sujets complexes.
1. cette liberalisation des importations textile chinoises est prevu depuis des annees!!! Nous avions donc le temps de former les ouvriers de ce secteurs pour qu'il se reconvertisse
2. Le libre echange n'est pas un ''jeu a somme nulle'': globalment TOUT LE MONDE Y GAGNE: les consommateurs, les travailleurs Chinois (Vive la solidarite internationale) et les producteurs francais de biens achetes par la Chine. Encore un fois la solution est dla formation de ouvriers textile pour qu'ils puissent se reconvertir par example dans du textile haut de gamme ou un autre industrie
3 on peut pas applaudir quand on vend des trains, des avions, des centrales nucleaires, des produits de mode, du parfum en Chine et vouloir bloquer les importation textile!

Vive le commerce international qui enrichit les peuples et batons nous pour PLUS DE FORMATIONS pour les slaries les moins qualifie, la est le seul combat valable et productif

La constitution n'a rien a voir la dedans :)

libre-arbitre 28/04/2005 19:41

Le rapport est évident pour qui prend (a le loisir de le faire) le temps de suivre ce qui se passe.
L'Europe a accepté d'abaisser les taxes douanières qui empêchaient le déferlement du textile chinois et autres. L'Europe a négocié il y a 10 ans cette accord textile. Ceci au nom d'un principe que les taxes douanières sont néfastes. Ce jugement de principe est une idée qui est partagée par l'ensemble des commerçants du monde depuis longtemps. Et de fait on a vu que certains obstacles au commerce, une fois levés permettaient l'enrichissement ... mais de qui ? d'abord des commerçants. Quand les commerçants étaient des milliers de gens, cela se comprenait bien, une grande partie de la population en profitait directement. Or ce temps a changé, il y a trois centrales d'achat en France pour la grande distribution ! Le capital s'est concentré dans les mains de peu de gens. Le plus souvent à l'étranger (40% du CAC, excusé du peu !!). Le commerce, l'économie profite d'abord et surtout aux possesseurs du capital. Donc le principe d'abaisser les barrières au commerce profite à très peu de gens.
On a dit combien l'activité économique occidentale capitalistique est bonne pour la population, mais seulement pour une petite partie ! Pas d'équité, pas de paix sociale possible ! Le niveau de vie des ménages qui ont leur salaire pour seul revenu s'est, à niveau de qualification égale, effondré depuis 20 ans, affirme jeudi 28 avril une étude du CERC, selon lequel la "condition salariale" est aujourd'hui comparable à ce qu'elle était il y a un demi-siècle. Au nom du pouvoir d'achat on accepte un commerce sans barrières, c'est réussi !
On voit donc que le modèle d'économie capitaliste profite aux ... capitalistes ... Mais qui peut se permettre d'entrer dans le jeu capitaliste, ceux qui ont des biens superflus, ceux qui peuvent prendre des risques sans risquer de tout perdre... Quand on a une famille et peu de biens, il est impensable de prendre ce risque. Il faut donc du superflu pour jouer...
Mais jouer cela signifie quoi ? Faire de l'argent avec de l'argent, beau programme de vie !!! Merci bien, la vie est trop courte pour y jouer au monopoly... De plus, ce jeu est un jeu de dupe, car qui a le pouvoir des règles du jeu ? Les très riches, on pèse pour son apport, de fait une infime minorité ... Le modèle capitaliste a créé une minorité de très très riches ... qui choisissent leurs règles et s'en portent très bien... La tendance à leur enrichissement plus rapide que les autres .... prouvent bien un système non équitable...
Nous retournons rapidement à une forme de féodalisme, qui donnait aux propriétaires le pouvoir. Immense progrès de l'humanité ...
Le rapport entre textile et le TCE : c'est le modèle d'une politique basée sur l'économisme (remplace la gestion des populations par les solutions économistes, l'objectif n'est plus le bien être de chacun et de tous mais de faciliter le commerce i.e. le retour sur investissement) non redistributif (augmente les différences de niveau de vie entre les personnes). Ceci entraine de fait des tensions sociales, des tensions politiques...cela s'appelle la guerre. D'ailleurs, tout économiste accepte de parler de guerre économique, une situation de réalité. Mais cette guerre économique se propage aux pays, aux population, la guerre la vraie qui tue...
Quand ce n'est pas la guerre c'est la misère...
L'accord sur le textile était un accord de commerce, un donnant-donnant. Or soudain, le donnant-donnant devient donnant-gardant ... l'Europe refuse(rait) d'honorer son contrat !
Et ceci 10 ans après l'avoir signé, le temps de se préparer au choc...
Le TCE entérine cet accord de liberté totale des marchandises et des capitaux.
J'ai la chance l'opportunité de dire oui ou non à ce modèle de suicide collectif des populations qui ont créés accumulés des richesses des biens ... ceux-ci sont maintenant à vendre, c'est cela la liberté totale du capital (en toutes lettres dans le TCE), le néolibéralisme, mettre en vente des biens et des services ...
Santé, énergie, alimentation, transport, communications .... L'énergie, si elle manque je meurs, la nourriture, si elle manque ou devient poison pour cause de rentabilité privée !, je meurs (petit rappel, la radio-activité va être acceptée dans les aliments, or la radioactivité tue très bien le vivant, la preuve c'est un de ses usages courant- en prévision de la prolifération de déchets ... Note, la vie des organismes complexes est incompatible avec une radio-activité élevée), l'eau, qui grâce aux millions d'abonnements a permis à des sociétés de service de s'enrichir et devenir les plus grandes du monde, avec MON argent, MON abonnement pour mon eau, elle a fait des bénéfices pour elle-même pas pour moi ? Je rêve... Et le prix de l'eau s'envole, et la qualité de l'eau se dégrade considérablement ....
Accepter de laisser la libre concurrence sur des biens qui déterminent le niveau de vie, c'est un suicide ... car c'est accepter qu'ils dépendent du plus offrant, mon niveau de vie est à vendre ! Je fais un mauvais cauchemar...
Le capitalisme que met en place l'UE (et OMC) n'est pas régulé par le bien-être des populations mais par la liberté de la concurrence.
Nous avons vu que cette liberté est, de fait, celle des riches, donc d'une minorité, donc pas une liberté équitable ... donc inacceptable pour qui souhaite le bien-être de chacun ....
La liberté de la concurrence du capital, se ramène à la concurrence entre moi et le travailleur chinois ou autre, payé royalement 1 $ (quelques) par jour, à se tuer au travail.. Un esclave.
Dans ce modèle très clair, je ne peux donc que redevenir un esclave comme mes ancêtres étaient des cerfs ... merci de ce choix, on a fait quelques révolutions pour y remédier ... Faut-il recommencer. Faut-il encore des morts et des massacres pour reconquérir le libre-arbitre, l'équité, la justice ?
Nous y allons en toute insouciance, merci pour les générations suivantes qui auront et ont déjà beaucoup à nous reprocher (pollutions massives des océans, atmosphère, terres, nappes phréatiques, disparition en ~100 ans du pétrole et autres pillages, déchets nucléaires pour plus d'un million d'années à surveiller (de la dissémination dans l'environnement et comme arme de terrorisme facile) etc, misère pour 2 milliards au moins de personnes ... )
Bravo et merci.