Manifestons le 9 mai contre le bourrage de crâne permanent !

Publié le par Cette fois c'est NON

Ecoutez la chanson du Mouton noir du groupe Jolie Môme !

Actu - Jacques Chirac se pose de plus en plus clairement en chef du OUI, maniant l'insulte et le mensonge. Son PROPAGANDUM mérite un NON !

 

Appel de l'Observatoire français des médias, signé par 70 associations, dont Cette fois c'est NON. Faites-le circuler, merci.

Célébrons la journée de l’Europe et
exigeons des médias un débat honnête et pluraliste !
TOUS PLACE DE L’EUROPE le 9 mai 2005 à 18 h 00 !
M° Europe / Paris 75008

                   ...
 
 
 
 
OU EST LE DEBAT quand, entre le 1er janvier et le 31 mars 2005, toutes émissions confondues (JT, émissions politiques, émissions de divertissement), 71% des intervenants étaient favorables au « OUI » et quand, dans les journaux télévisés, les défenseurs de la constitution accaparaient 73% du temps de parole ?
OU EST LE DEBAT quand le CSA n’accorde qu’un tiers du temps de parole au « NON » ?
OU EST LE DEBAT quand le Président de la République préfère organiser un show télévisé à la gloire du « OUI » (que le CSA ne comptabilise pas dans le temps de parole du « OUI ») où il est interrogé par des patrons d’entreprises privées aux salaires astronomiques (Jean-Luc Delarue, Marc-Olivier Fogiel) plutôt que par des journalistes professionnels ?
OU EST LE DEBAT quand le biais des questions est tel que l’on est d’emblée dans un climat d’hostilité quand s’expriment les défenseurs du « NON » alors que la prévenance est de mise pour les partisans du « OUI » ?
OU EST LE DEBAT quand des journalistes (Quentin Dickinson, correspondant permanent de France Inter à Bruxelles, par exemple), des chroniqueurs (Bernard Guetta, chroniqueur à France Inter et l’Express ou Alain Duhamel, chroniqueur à RTL, Libération, Le Point, Nice Matin, Les Dernières Nouvelles d’Alsace, Le Courrier de l’Ouest par exemple), des présentateurs (Laurent Ruquier, présentateur sur France 2, par exemple) ou des patrons de presse (Laure Adler, directrice de France Culture ou Jean-Pierre Elkabbach, nouveau patron d’Europe 1, nommé directement par Arnaud Lagardère, par exemple) prennent ouvertement position pour le « OUI » ?
OU EST LE DEBAT quand la quasi-totalité des titres de la presse écrite font campagne pour le « OUI » (Le Monde, Libération, Le Point, Le Nouvel Observateur, Paris Match, etc.) se comportant comme des acteurs politiques partisans ?
OU EST LE DEBAT quand les « Tours d’Europe » que nous proposent les médias sont des « Tours de l’Europe du "OUI" » et les « experts » régionaux, avant tout, des défenseurs du projet de Traité constitutionnel ?

 
Journalistes, usagers des médias, syndicalistes, militants associatifs, citoyens,
nous sommes tous concernés !



NOUS DEMANDONS A TOUTES LES ORGANISATIONS ASSOCIATIVES, POLITIQUES ET SYNDICALES DE TOUS DOMAINES DE MOBILISER LEURS FORCES ET DE SIGNER CET APPEL (par courriel : renaud.lambert@observatoire-medias.info) !

Nous demandons aux forces de lutte contre la propagande médiatique d’organiser des manifestations en province (merci de nous tenir informés de ces initiatives par courriel :
renaud.lambert@observatoire-medias.info) !

Commenter cet article