Intimidation

Publié le par Cette fois c'est NON

 

SONDAGE - 63% pour le NON aux Pays-Bas dans les derniers sondages ! Le 1er juin, le NON néerlandais suivra de peu le NON français !

 

Le NON ayant repris l'avantage dans les sondages, nous devons nous attendre à une semaine d’intimidation. Dans les médias, dans les meetings du OUI largement relayés, tout sera fait pour effrayer les Français et les dissuader de voter NON. Le premier ministre a déjà engagé le mouvement en encourageant ouvertement l’abstention, déclarant qu’ « un bon électeur du NON est un électeur qui ne va pas voter »…quelle irresponsabilité !

A quelques jours du scrutin, on peut se demander quelles peurs le camp du OUI en panique va bien pouvoir agiter, on se demande quelles promesses un président bien mal en point va nous sortir de son chapeau du OUI !...

Bref, préparons-nous à une semaine d’intimidation sur tous les fronts !...

 

 

Les Français ne seront pourtant pas dupes. Ils commencent à avoir l’habitude de ces basses manipulations. Chacun voit bien que la sérénité et l’argumentation sont du côté du NON alors que le OUI panique, s’énerve, insulte et cherche à terroriser.

 

L’intimidation n’aura aucune prise parce que l’arnaque est visible. Les pauvres arguments du OUI ont été démontés un à un, jusqu’au dernier mensonge de la renégociation impossible dénoncé par Jacques Delors lui-même. Le camp du NON a su montrer la réalité de la Constitution ; il a su, articles à l’appui, dénoncer les horreurs libérales qu’elle contient. Voilà pourquoi nous sommes sereins.



Sereins et plus déterminés que jamais. Cette dernière semaine rimera avec mobilisation maximale. A chacun d’entre nous de discuter avec les derniers indécis, de convaincre les éventuels abstentionnistes de voter utile, de voter NON !
Cette fois c’est NON est là pour vous aider à agir efficacement cette semaine. Pour cela, vous pouvez :

 

  • devenir un maillon de la chaîne du NON. Il suffit de nous demander l’argumentaire à cettefoiscestnon@yahoo.fr et de l’envoyer à votre carnet d’adresses,

 

  • faire connaître à nos aînés la lettre écrite spécialement pour eux par 500 jeunes avec Cette fois c’est NON. Pour recevoir cette lettre et la diffuser, envoyez nous un mail à besoindunon@yahoo.fr,

 

  • faire pression sur les médias pour qu’ils traitent le plus équitablement possible la campagne : un seul clic ICI suffit !

 

  • faire connaître ce site et les nombreux argumentaires qu’il propose autour de vous, tout simplement !

 

 

Bon courage à toutes et à tous, le NON mobilisera toutes ses forces dans cette dernière ligne droite ! Grâce à chacun d’entre vous, en s’appuyant sur le formidable élan populaire qu’il suscite, le NON, et avec lui la France et l’Europe, sera vainqueur le 29 mai !

 

Commenter cet article